Tiffany & Co. a enregistré sa plus forte baisse des ventes trimestrielles depuis le pic de la crise financière mondiale, car un dollar fort décourage les touristes d’acheter leurs bijoux haut de gamme et de creuser les ventes des marchés non américains.

Les actions de la société dont le design a été porté par Cate Blanchett sur le tapis rouge d’Oscar cette année ont chuté de 4,5% dans les négociations avant la mise sur le marché mercredi.

Dans la région Amériques, les ventes de Tiffany dans les magasins ont chuté de plus d’un an de 10% au premier trimestre. En moyenne, les analystes s’attendaient à une baisse de 9,1%, selon le cabinet d’études Consensus Metrix.

« La baisse de la part de la clientèle est évidente parmi la plupart des segments de consommateurs, y compris les ménages plus aisés », explique Neil Saunders, directeur général de la société d’études Conlumino.

« Ceci est particulièrement prononcé chez les jeunes consommateurs riches, où la marque est considérée comme représentant » luxe du vieux monde « .

 

L’Amérique a représenté près de la moitié des ventes totales l’année dernière.

Le directeur Frederic Cumenal a déclaré que la compagnie subissait également la pression de la baisse des coûts du tourisme étranger en Europe et en Asie, particulièrement à Hong Kong, où la croissance économique plus lente en Chine a endommagé le trafic touristique de la Chine continentale.

Les ventes de Tiffany dans le même magasin d’Asie-Pacifique, le deuxième plus grand marché, ont chuté de 15%. Le Japon a été le seul point positif du trimestre, le même magasin ayant augmenté de 12%.

Tiffany prévoit une baisse d’un pourcentage à mi-chiffre de ses bénéfices annuels. La société avait précédemment déclaré que les bénéfices attendus restent stables ou diminuent de moitié en pourcentage.

Le bénéfice net a diminué de 16,6% à 87,5 millions de dollars. (59,5 millions de livres), soit 69 cents par Partager dans le trimestre terminé le 30 avril. Tiffany a déclaré que le bénéfice attendu au cours du trimestre a baissé d’un taux correspondant.

Le chiffre d’affaires net a diminué de 7,4% à 891,3 millions de dollars. – la plus forte baisse depuis la mi-2009 – l’estimation moyenne de l’analyste de 915,1 millions est manquante. USD, selon Thomson Reuters.

Les actions de Tiffany étaient à 61 $ avant la fin de l’affaire.

Jusqu’à la clôture de mardi, le titre avait perdu plus d’un quart de sa valeur au cours des 12 derniers mois.